AIME MOI


Aime moi à l’aube, à la première lueur.

Comme les gouttes de rosée sur les fleurs,

Dépose sur moi, tes yeux encore endormis

Pour faire naître mes désirs assoupis.


Oublier le temps, la douceur du printemps.

Couvrir le chant des oiseaux de soupirs indécents.

M’ouvrir comme une jonquille sous la chaleur

De tes caresses remplies d’ardeur.


Aime moi dès que le soleil est au zénith

Quand la faim nous tiraille et excite

Nos envies de nous rassasier sans fin

De nos corps unis dans des draps de satin.


Oublier le temps, la moiteur de l’été

Sous la canicule de nos baisers acharnés

Sentir ta peau transpirer sous mes doigts incandesçants

Quand la mienne chauffe sous ton regard brûlant.


Aime moi dès que le crépuscule nous emplit de mystère.

Comme un loup sauvage, tu sors de ta tanière

Avec patience,tu attends le moment propice

Pour te fondre en moi, haletante et complice.


Oublier le temps, la fraîcheur de l’automne.

Couvre de tes bras, mon corps qui frissonne.

Empêche le vent, comme une feuille, de m’emporter.

De ta branche, je ne veux me détacher.


Aime moi dès le premier coup de minuit

Dans les brumes de la pleine lune qui luit

Tu pénètres dans ma crypte, comme un vampire

Qui boit mon plaisir de t’appartenir.


Oublier le temps, la froideur de l’hiver

Me réchauffer à la cheminée de tes yeux verts

Se moquer de la neige qui tombe dehors

Quand tu me réclames encore.


Aime moi pour l’éternité

Que nos corps constamment enchevêtrés

S’embrasent pour un feu perpétuel

Dans les profondeurs de l’univers intemporel.

isa