CE SOIR

Ce soir, je n’arrive pas à placer le moindre mot
Pour en faire jaillir quelques choses de beau
Ce soir, sur cette page, je fais des ratures
Qui s’étalent comme des blessures.

Terrible attente, long silence qui m’étreint
Quand je pense à ton regard lointain
Je voudrais tant que tu prennes ma main
Pour me rassurer enfin.

Ce soir, les mots me manquent pour te dire
Toute l’importance de ton sourire.
Le vent de la tristesse souffle sur moi
Ton absence me donne si froid.

Terrible attente, long silence qui m’étreint
Pourquoi ais je donc si faim
De te voir, de t’entendre, que tes pas résonnent
Sur les feuilles de cette soirée d’automne.

Ce soir, les mots me manquent pour te dire
Toute l’importance de ton sourire
Je me sens si maladroite et impuissante
Face à toutes ces questions obsédantes.

Terrible attente, long silence qui m’étreint
Peur que tout puisse s’achever demain
N’être qu’un beau rêve achevé au petit matin
M’enfouir sous les draps et ne penser à rien.

Ce soir, je n’arrive pas à placer le moindre mot
Pour en faire jaillir quelque chose de beau
J’ai ce besoin de toi qui n’en finit pas
Qui s’immisce au plus profond de moi.

Terrible attente, long silence qui m’étreint
Cette impression d’un avenir incertain
Se perd dans un soupir, j’ai la gorgé serrée
En pensant que, peut être, déjà, tu m’as oubliée.

Isabelle Fluckiger Jachym