Chéri, j’ai raté la purée

 

Tu ne m’as pas épousé pour mes talents culinaires

Je sais, je suis une piètre cuisinière

Derrière les casseroles, j’en profite pour rêvasser

Et les légumes finissent par sentir le brûlé.

 

Chéri, j’ai même raté la purée

Pourtant sur la boite, tout était indiqué

Faire bouillir le lait et simplement ajouter

Les flocons de pomme de terre et les remuer.

 

Ce n’était pourtant pas la première fois

A mon age, voyons, çà ne se fait pas

J’avoue avoir pensé à la nuit dernière si agitée

Où l’épouse dévouée redevenait la maîtresse passionnée.

 

Chéri, j’ai même raté la purée

Doucement, les flocons, je les avais incorporés

Mais de gros grumeaux se sont formés

Difficile, ensuite de tout rattraper.

 

Quand tu es rentré, tu m’as souri

En voyant mon air confus et déconfit

Même le beurre, naïve, je l’avais omis

Heureusement, les choses en mains, tu as pris.

 

Chéri, j’ai même raté la purée

C’est comme le ménage, je n’ai jamais aimé

La couture, le tricot, autant ne pas y penser

Je ne sais faire que de t’aimer.

 

Tu ne m’as pas épousé pour mes talents culinaires

J’excelle dans un domaine que tu préfères

Sous le tablier, lentement faire mijoter

Les sensations exquises que nous allons savourer.

 

Chéri, j’ai même raté la purée

Ce n’est pas bien grave, je sais

L’important c’est de goûter tous les jours en dessert

Les fruits de notre amour sincère.