ELLE AVAIT ENVIE


Elle avait envie d’un peu de fantaisie

De faire une folie, une fois dans sa vie

Oublier le poids de la raison, les responsabilités

Avoir, pour un soir, dix sept ans et tout recommencer.


Mais, elle reste prostrée, le cœur en exil

A regarder le temps qui lentement défile

Comme un paysage en friche et stérile

Arrosé d’une pluie de larmes inutiles.


Elle avait envie d’un peu de chaleur

De voler au passage un morceau de bonheur

Effacer l’ardoise des soucis quotidiens

Même si le compte est crédité dés le lendemain.


Mais elle reste frustrée, le regard vidé

Se dire simplement qu’il faut continuer

Sur Le chemin de la routine et des banalités

Sourire aux clients tout au long de la journée..


Elle avait envie de se sentir enfin quelqu’un

D’être une femme attirante dont le parfum

Vous trouble pour qu’il reste dans vos souvenirs

Le cliché de son regard rempli de désirs.


Mais elle reste clouée, perdue dans ses pensées

Comme c’est douloureux de ne faire que de rêver

Quand il faut sortir dehors dans le froid

Pour faire face aux habitudes et ses aléas.


Elle avait envie d’un peu de fantaisie

La gorge nouée, simplement elle écrit

Des mots, les mots de son impuissance

Face au monde et ses convenances.


Et elle reste derrière son écran, désabusée

Monde virtuel, cruel qui donne envie de pleurer

Sur tous ses futiles espoirs déjà avortés

Allez, éteint tout et retourne dans la réalité.


Elle avait seulement envie, d’un peu de fantaisie

De faire une folie, peut être la seule fois dans sa vie……………

isa