J’aimerais encore que mon corps se fige
Que mon cœur s’emballe à en avoir le vertige
Retrouver les sentiments naissants
Et ce besoin de vivre intensément....

Les moments de doutes et d’incertitudes
A vouloir instaurer de tendres habitudes
Se dévorer de passion, de lendemains incertains
Avoir mal au cœur en lâchant ta main...

J’aimerais encore que mon corps se fige
Que mes sens s’envolent en haute voltige
Que la peur de te perdre m’impose l’envie
De tout de donner jusqu’au bout de ma vie...

Les moments de repli et de solitude
A chercher à comprendre ton attitude
A vouloir t’apprivoiser, te garder
Te laisser vivre en semi liberté....

J’aimerais retrouver les premiers instants
Evaporés dans les méandres du temps....
Accuser le poids des années qui s’installent
Alors que les premières paraissaient idéales...

Les moments d’espoir secret d’un avenir
Qui m’attendrissaient dans un de tes sourires
L’esquisse de promesses dans ton regard
A défier le hasard, embarquer pour le grand départ...

J’aimerais encore que mon corps se fige
Que mon cœur s’emballe à en avoir le vertige
Que mes sens s’envolent en haute voltige
Pourquoi cette douleur que je m’inflige....

A croire que tout peut renaître, espérer le meilleur
Changer de cap, raccommoder nos erreurs
Se dévorer de passion et de lendemains sereins
Avoir chaud au cœur en tenant ta main...


Isabelle Fluckiger Jachym