L'humanitude c'est savoir tenir une main
Sans rien dire, sans en attendre rien
Juste faire un sourire et avoir dans le regard
Ce que l'autre a envie d'y voir.

Savoir faire face à notre propre impuissance
Devant la douleur et la souffrance
Ne pas avoir à chercher des réponses erronées
Et ne surtout pas culpabiliser.

L'humanitude c'est savoir accepter
Que la personne en face ne cherche pas votre pitié
Comprendre simplement que son intimité
Elle ne cherche pas à la faire partager.

Savoir refouler ses larmes par compassion
Même si notre cœur refuse les raisons
Accompagner mais ne jamais retenir
Ceux qui ont décidé de partir.

L'humanitude c'est une voix  qui fredonne
Quand l'autre simplement chantonne
C'est un silence respectueux et sincère
Si votre interlocuteur veut se taire.

Savoir éviter de donner des conseils puérils
Ne pas faire la morale, ne pas les rendre infantiles
Ne jamais juger, ne pas avoir besoin de pardonner
L'autre n'a pas à se justifier, juste à être écouté.

L'humanitude c'est donner de son mieux
Sans en attendre des mercis pompeux
C'est faire son métier avec bon sens et discrétion
Et garder pour soi, ses réflexions.

Savoir sourire, savoir donner de l'amour
A ceux qui en réclame en retour
Etre présent sans être étouffant
Savoir s'effacer pour le bien du patient.

L'humanitude c'est être soi, simplement
Ne pas tricher, pas de faux semblant
Et savoir accepter que nos erreurs
Peuvent aussi venir de notre cœur.
Isabelle Fluckiger Jachym